L'association SENZALA, crée en novembre 1996, fête cette année ses 20 ans d’existence.
Elle a pour but la diffusion française et européenne des cultures afro-brésiliennes, résultat du métissage des esclaves africains, des indiens d'amérique latine, et des colonisateurs européens.
L'association SENZALA s'est fixée pour objectif de développer spécifiquement la culture brésilienne, notamment la "CAPOEIRA", qui est une synthèse de danse, de lutte et de mouvements acrobatiques.
L’art est pour nous le meilleur moyen d’expression d’une culture.
La capoeira a été créée par les esclaves africains à l’époque de la répression esclavagiste. Elle leur permettait de s’exprimer et de se défendre face au système oppresseur.
La capoeira est à la fois un art, un sport et un art martial.
L'intérêt porté à cette culture va grandissant car il vient contrer les "clichés" habituels du Brésil.
SENZALA revendique une meilleure connaissance de cette culture populaire afro-brésilienne.

Les objectifs généraux de l'association sont:

check_circle

Créer des échanges interculturels à travers un travail pédagogique (sous forme de cours et de stages).

check_circle

Organisation et réalisation du Festival International de Capoeira et culture brésilienne à Montpellier

check_circle

Créer et diffuser des spectacles.

check_circle

Organiser des rencontres, des festivals ou participer activement à des projets ayant pour objectifs la diffusion de la culture afro sud américaine.

check_circle

Permettre aux publics socialement défavorisés d'accéder à la culture.

check_circle

L’apprentissage de la capoeira et des danses brésiliennes

Depuis la création de Senzala des cours réguliers de CAPOEIRA ont été mis en place à Montpellier et dans d’autres villes comme Sète, Arles, Nîmes, Béziers, Perpignan, Lyon, Périgueux etc…

Depuis 1997 l’Association Senzala organise le Festival International de Capoeira et culture brésilienne à Montpellier avec le soutien du Conseil Général de l’Hérault et de la Ville de Montpellier

Dans l’Hérault, ce sont en moyenne 500 personnes chaque année qui découvrent ou se perfectionnent dans la pratique de la capoeira

D’autre part, l’association Senzala donne régulièrement des représentations de danse, musique et de capoeira partout en France et en Europe.